Le modèle Sudbury

A Sudbury Valley School, le temps n’est pas un produit que l’on emploie bien ou mal. Le temps se mesure au temps intérieur de l’enfant dans toute sa complexité. Pour chaque activité, le fil des évènements se déroule à la vitesse appropriée en prenant le temps qui lui est nécessaire. Le respect dont l’école fait preuve au rythme de chacun,  est sacré. Il garantit que tout le monde rentrera « tôt ou tard » en contact avec son moi intérieur.

L’école est un cocon. Elle ne propose aucun programme, elle offre des conditions optimales pour le développement. Chaque enfant est son propre maitre. Il est responsable de lui-même, c’est-à-dire qu’il est aux commandes de son être-a-venir.

L’école avec son personnel, ses bâtiments, ses équipements et sa bibliothèque fait office de ressource disponible pour qui le demande et demeure passive quand ce n’est pas le cas.

En découle, la découverte de soi, le choix des apprentissages par la prise d’initiative, persévérance et engagement personnel dans le projet. Toute la dynamique vient des élèves, l’école étant uniquement chargée de répondre à cette dynamique.